Ce beau projet organisé par MACLA Bordeaux vise à dénoncer logique patriarcale qui prévaut dans le monde artistique, où les femmes artistes sont peu mises en valeur, quand elles ne sont tout simplement pas méprisées ou oubliées

Cette série des pastel sec m'a permis de détourner l'information à ma guise, en signe de protestation quand à la tournure qui prend notre société. Une société qui à mon sens recule au fur et à mesure que la technologie avance, où l’humain a perdu son humanité : Une société où les gouvernants sont des clowns, les femmes de punchingball , les migrants de la chair à requin, où l’amour, quel qu’il soit, est piétiné ; au profit de l’égo et de l’argent.

Vous pouvez voir les photos de l'exposition en cliquant sur ce lien  et vous pouvez aussi voir la vidéo en hommage à Victoria Santa Cruz, "Je suis nègre" adaptation en français du poème "Me gritaron negra"

https://www.lizbarthel.com/post/photos-du-vernissage-ni-muse-ni-soumise

"Dame au grand doigt"
Inspiré de Modigliani
"Dame au grand doigt"
"Marianne, bleu, blanc, rouge"
encadrement de Marianne
"Trans"
"Trans"
regards